Cancer et sécurité sociale

Mn_secu

Cancer et Sécurité Sociale

 Qui dit maladie, dit traitement. Notre système de redistribution français permet une prise en charge étendue des frais de ces traitements. C’est une bonne chose et ce n’est absolument pas universel. Aux États-Unis par exemple, pays développé et riche, il n’est pas rare qu’une femme apprenant qu’elle a un cancer du sein, doivent aller chez le banquier demander un prêt pour avoir accès aux traitements. Heureusement, en France, tout le monde peut se soigner. Voici un focus des éléments à connaître dans les relations avec l’Assurance Maladie pour une personne malade d’un cancer.

Vous trouverez également dans mon livre exclusif, plus de 500 pages de conseils pour les personnes suivant un traitement contre le cancer et leur entourage.

Les relations avec l’Assurance Maladie quand on a un cancer :

Les échanges avec l’Assurance Maladie doivent être les plus simples possibles. C’est l’objectif… mais pas forcément facile à atteindre.

En cas de difficultés ou de questions, un numéro est à votre disposition, le 36 46 (au prix d’un appel local depuis un poste fixe).

Des informations sont également disponibles sur le site de l’Assurance maladie

Malade d’un cancer, obtenez votre prise en charge à 100 % :

Dès que possible, contactez votre médecin traitant pour qu’il établisse une demande de prise en charge à 100 % pour une affection longue durée (ALD).

Ceci signifie que :

  • les soins et les traitements seront remboursés à 100 % sur la base du tarif conventionnel. Les dépassements d’honoraire ne sont donc pas pris en charge.
  • Vous pouvez consulter directement les médecins spécialistes sans avoir à passer par votre médecin traitant, si les spécialités sont inscrites sur le protocole de soins.

Vérifiez bien lors de la demande de 100% que toutes les cases ont été cochées et faîtes la photocopie de cette demande avant de l’envoyer à la Sécurité Sociale.

A savoir : Ces dispositions sont régies par les articles L. 324-1 et L.322-4-6 du Code de la Sécurité Sociale.

Cancer, affection Longue Durée et ordonnance bizone

Durant les traitements du cancer, une fois le 100% accepté, vos médecins utiliseront des ordonnances « bizones », c’est-à-dire, des ordonnances ou le médecin prescrira des médicaments liés à votre protocole de soins (zone en haut) et qui seront remboursés à 100 % du tarif fixé par l’Assurance Maladie. Si votre médecin doit vous prescrire des médicaments qui ne concernent pas directement votre ALD, il utilisera la zone du bas.

Même si vous avez un 100%, il peut y avoir des dépassements si le tarif fixé par la Sécurité Sociale est inférieur au prix facturé au patient. C’est notamment le cas avec les dispositifs médicaux comme les bas de contention. A ce propos, les malades du cancer sont une population à risque au niveau de la thrombose veineuse (phlébite). Et cela concerne les hommes et les femmes. Regardez l’article à ce sujet.

 

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici trois autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Une newsletter faite pour vous !
Une newsletter faite pour vous !

 

Rejoignez mes abonnés et recevez toutes les semaines mes trucs et astuces pour mieux vivre l'épreuve du cancer.

Pour vous remercier, vous recevrez en exclusivité les 5 erreurs à ne jamais commettre face au cancer .

Bravo ! Votre inscription est prise en compte