Le patients et les situations absurdes

… Avant de lire Alors Voilà

 

Kafka à l'hôpital

Kafka à l’hôpital

 

Avant de lire Alors Voilà de Baptiste Beaulieu et de m’interroger sur ce décalage entre les scènes du livre et mon vécu de patiente, j’ai découvert l’excellent livre d’Eglantine Emayé Le voleur de brosse à dents

Dans un autre contexte bien loin du cancer, Eglantine Emayé décrit parfaitement et sans polémique, les situations absurdes voire cauchemardesques dans lesquelles sont plongés certains patients. Son fils cadet, Samy est polyhandicapé avec des troubles autistiques.

Si vous n’avez pas lu ce livre, je vous le conseille franchement. Il illustre avec netteté les multiples dimensions que doit affronter un individu quand la vie bascule ; lequel, par nature, n’y est pas préparé.

Quand l’hôpital ne répond pas, que faire ?

Quand le médecin référent, super spécialiste est défaillant,  comment réagir ?

Quand des institutions, créées pour soulager les personnes des aléas malheureux de la vie, ne font que rajouter des difficultés, comment s’en sortir ?

On se dit – je me dis – que quand-même… il y a quelque-chose de pourri dans le Royaume de France.

Crédit photo : © Francesco Scatena – Fotolia.com

1 Commentaire

  1. sylvie

    Bonjour ,
    en 2015 j’ai eu plusieurs interventions pour faire face à 2 cancers dont une intervention lourde;le personnel a été super , parfois je voyais qu’elles étaient fatiguées mais jamais une parole de travers ;la nuit je ne les entendais pas;
    le plus dur pour moi ,c’était le début où je passais plein d’examens mais personne ne me disait quoique ce soit;il fallait voir avec le médecin prescripteur ;pourtant je suis infirmière ,je peux discuter avec les médecins ,j’ai refusé la chimio ,ils ont accepté ma décision et je vais très bien;rien n’est parfait ,je suis soignée au CHU de Nimes et vraiment je suis contente ;cordialement

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − deux =