Suivre le protocole FAC : les conseils

chimio-FAC

chimio-FAC

 

Lorsque le diagnostic du cancer tombe, très vite, les propositions de traitements sont exposées au patient. Le protocole de chimiothérapie FAC fait partie de ces thérapies médicamenteuses contre les pathologies tumorales. Il est composé de trois molécules : le 5-Fu, la doxorubicine et le cyclophosphamide.

 

Voici les informations que j’estime indispensables quand on doit suivre un traitement de chimio. Attention, comme je ne suis pas médecin, tout ce que vous trouverez dans cet article et sur mon site doit être considéré comme de simples informations. Prenez-les pour en parler avec votre oncologue. Établir un dialogue constructif avec votre médecin, quand cela est possible, est un atout dans votre parcours de soins.

Si vous allez suivre, suivez ou avez suivi un protocole de chimio fac, n’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire à la fin de cet article.

 

Avant le début de la chimio par FAC, ce que vous devez savoir, ce que vous pouvez faire

Un traitement par chimiothérapie est une course de fond. C’est long, souvent difficile, il vous faut « tenir ». Pour cela, je suis persuadée que se préparer avant aide vraiment. Voilà, ce qu’il me semble important de faire avant le début des thérapies.

Avant tout, aller faire un tour sur le site professionnel des médecins et pharmaciens Prescrire.org pour consulter la liste actualisée des médicaments à écarter (ou faites une recherche internet avec « liste des médicaments à écarter prescrire). Si les médicaments anticancéreux prescrits y figurent (il y en a à chaque actualisation), demandez à votre oncologue des informations sur ce choix thérapeutique et les alternatives possibles pour réduire les risques.

Puis, interrogez votre médecin sur :

  • La chambre implantable ou PAC ou encore cathéter central. C’est un dispositif placé sous la peau qui va permettre d’épargner les veines superficielles. La chimio intraveineuse sera administrée par le PAC,
  • Les restrictions alimentaires à intégrer lors du traitement (alcool, jus de pamplemousse, …),
  • Les hospitalisations à prévoir et la durée du traitement,
  • Si vous avez un désir d’enfant après le traitement, demandez quelles sont les mesures de préservation de la fertilité à envisager,
  • Les ressources disponibles à l’hôpital pour vous accompagner lors du traitement (assistante-sociale, psychologue, groupes de paroles, socio-esthéticiennes, diététicien, et autres),
  • Qui appeler / où aller en cas d’urgence ? Quels sont les signes d’alerte ?

Vous pouvez avoir beaucoup d’autres questions en tête. N’hésitez pas les noter au fur et à mesure sur un calepin que vous aurez toujours sur vous pour pouvoir être prêt lors de votre rendez-vous avec votre médecin.

De plus, il peut-être important pour vous de communiquer à votre oncologue l’ensemble de vos antécédents médicaux et, en prévention des interactions médicamenteuses, l’ensemble de vos traitements en cours (sur ordonnance ou en automédication).

 

Le déroulement du protocole Fac et ses conséquences

Le protocole se déroule sur 6 cures. Ces dernières durent 20 jours chacune. Un.e infirmier.e. viendra vous expliquer la manière dont va se dérouler le protocole de chimio et les conséquences à prévoir, notamment les effets secondaires les plus connus.

En voici quelques-uns. Cette liste est indicative, si vous suivez une chimiothérapie par F.A.C., vous n’aurez pas forcément tous les effets indésirables des médicaments :

  • La baisse des globules blancs, des périodes d’aplasie. Durant ces moments, vous êtes particulièrement vulnérable aux infections. Soyez très vigilant sur le lavage des mains et l’hygiène en général. Vous trouverez dans mon livre une fiche très complète consacrée à l’aplasie ;
  • La perte des cheveux: c’est un effet des traitements très redouté. À mon sens, il y a un cap à passer ;
  • Les risques de thrombose. Ils sont aggravés face au cancer et lors des traitements. Essayez d’avoir une activité physique adaptée (marcher régulièrement) et porter des bas de contention. Votre équipe médicale pourra également vous prescrire des anticoagulants ;
  • Des prises de repas plus difficiles, des nausées, des vomissements,
  • Des troubles de la digestion,
  • Des aphtes et mucites.

Chacun de ces points fait l’objet d’un développement détaillé dans mon guide de référence Mieux vivre le cancer : La Bible, disponible en format livre papier sur  Amazon   

 

 

et en téléchargement immédiat ci après :

Mieux vivre le cancer : La Bible, format numérique
Mieux vivre le cancer : La Bible, format numérique
Découvrez comment supporter les traitements contre le cancer. Ce livre numérique vous donne toutes les solutions pour faire face aux effets secondaires, avec en plus :
  • les moyens d'affronter le diagnostic, les ressources pour faire face aux traitements,
  • le cancer et l'entourage : savoir fédérer ses forces et celles de ses proches,
  • Un paiement ultra-sécurisé.
  • Un téléchargement immédiat avec 0 € de frais de port.
  • 100% compatible avec PC et MAC.
Prix: €22.00

À côté de ces effets indésirables directement liés aux traitements par chimio, vous aurez aussi à gérer la fatigue qui peut être massive. Mécaniquement, il vous faudra sans doute revoir une partie de votre quotidien et déléguer certaines tâches. Mieux vaut s’y préparer un peu en avance pour ne pas se sentir démuni quand une nouvelle organisation deviendra nécessaire.

 

Crédits photo de l’article de présentation du protocole FAC contre le cancer : © desertsands – Fotolia.com

2 Commentaires

  1. samira

    Je viens de terminer mon traitement chimiothérapie ,la radiothérapie est en instance car la demande est trop fort, je ne sais pas quoi faire.

    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Il faut en parler à votre oncologue pour étudier les solutions alternatives.
      Vous pouvez également demander un second avis auprès un centre de référence de lutte contre le cancer.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 3 =