aider un proche cancer

Cancer : comment aider un proche ?

 Les traitements contre le cancer sont lourds. Si autour de vous, vous connaissez une personne suivant un traitement contre le cancer et que vous souhaitez l’aider et le soutenir, voici 10 conseils à suivre.

Avoir un cancer est une épreuve difficile, mais accompagner une personne malade du cancer n’est pas simple.

Dans cet article, je vous propose des pistes, des éclairages qui permettent de savoir quoi faire ou quoi dire pour aider une personne malade du cancer.

Vous trouverez également, à la fin de cet article, une vidéo, extraite de l’émission Allo Docteur, que je trouve très bien faite pour aider les proches à « bien » soutenir, une personne malade d’un cancer.

En parallèle, vous trouverez dans mon guide pratique Mieux vivre le cancer : La Bible, vous trouverez une partie entière consacrée aux relations malades – proches.

Vouloir aider c’est très bien… mais savoir le faire, c’est beaucoup mieux. Voici comment y parvenir.

 

Les conseils pour aider un proche atteint d’un cancer :

  1. Soyez présents sans vous imposer : profitez des hospitalisations pour rendre des visites, des retours à domicile pour proposer votre aide. Mettez-y du vôtre. Les traitements sont très fatigants, il peut y avoir des périodes d’aplasie. Apportez des petits biscuits, proposez de faire le thé. Allégez la visite sur les éléments matériels (pas de préparation de repas, pas de vaisselle) pour privilégier les moments d’échange ;
  2. Proposez votre aide : pour faire des petites courses, aller à la pharmacie, cuisiner des plats, faire le ménage, repassage, vaisselle, sortir le chien, sortir les poubelles, changer la litière du chat, poster le courrier, aller au laboratoire chercher les résultats d’analyse… des petits riens qui sont très importants dans ces moments-là ;
  3. Demandez ce que vous pouvez faire concrètement ou, à l’inverse, qu’est-ce qui est difficile pour le malade en ce moment, vous saurez ainsi où orienter votre action et si c’est compatible avec vos contraintes ;
  4. Proposez des invitations pour sortir (cinéma, promenade, repas. ), ou faites des soirées à domicile pour regarder un film tranquillement ;
  5. Sachez écouter sans juger : des paroles peuvent être blessantes même sans le vouloir. Essayer de mesurer ce que vous allez dire et recevoir la parole de l’autre sans jugement ;
  6. Gardez-vous de faire la morale « Moi à ta place, je ferais CI et CA », peut-être que vous le feriez, mais en attendant, vous n’êtes pas à la place du malade et c’est lui qui souffre. Il a besoin de soutien, pas de discours ;
  7. Ne transmettez pas vos angoisses « moi ma mère elle a eu un cancer et elle est morte ». Des paroles comme cela, ça n’aide pas vraiment ;
  8. Soyez patient : un patient en chimiothérapie n’est pas toujours de bonne humeur, peut être déprimé, très fatigué, irritable, mais gardez à l’esprit que votre aide et votre soutien lui seront d’un grand secours ;
  9. Sachez saisir les perches : si le patient vous propose un jour un rendez-vous (ou autres), mais que vous n’êtes pas disponible, saisissez l’occasion pour dire « ce jour-là, je ne peux pas. En revanche, la semaine prochaine, je suis disponible si tu veux » ;
  10. Ne vous limitez pas à envoyer des mails ou SMS, cela est bien… mais à un moment une présence physique est réconfortante. Cela est valable si vous n’êtes pas trop loin géographiquement bien-sûr.

 

Pour illustrer ces éléments, voici un extrait de l’émission Allo Docteur et de l’intervention du Docteur Sarah DAUCHY, psychiatre, qui donne beaucoup de conseils pour les proches et pour savoir comment accompagner une personne malade du cancer :

Le livre  Mieux vivre le cancer : La Bible

Le cancer et ses traitements vont atteindre de plein fouet la personne malade, mais aussi son entourage.

Être aidé et accompagné c’est nécessaire pour que la personne malade ait la force d’affronter cette épreuve. Mais les proches doivent aussi penser à se protéger de la violence des événements.

C’est un équilibre à trouver et il est possible de le trouver.

Dans mon guide pratique, vous trouverez une partie entière consacrée à la thématique des proches d’une personne malade du cancer. En effet, savoir comment aider (sans s’épuiser) et un enjeu très important pour les personnes malades.

Le burn out des aidants existe. Il faut donc tout faire pour l’éviter, tout en soutenant la personne malade. L’équilibre est parfois difficile à trouver. C’est pourquoi vous trouverez beaucoup de conseils dans mon livre de référence.

Sachez également que l’équipe hospitalière du service d’oncologie peut vous aider à « faire face ». Il existe également des groupes de paroles pour les aidants (donc les très proches), qui sont souvent très bénéfiques.

 

 

Crédit photo : photo-libre.fr