traitement-cancer-radiofrequence-c-est-quoi

Radiofréquence et cancer

 

 

  La définition de la radiofréquence est tout simplement comme un traitement contre le cancer permettant de détruire les cellules tumorales par une source de chaleur localisée.

Cette technique est peu invasive et est généralement bien tolérée par les patients car elle cible la tumeur en préservant les cellules saines. Elle représente une alternative à la chirurgie et peut être combinée avec de la chimiothérapie. Vous trouverez dans mon livre exclusif Mieux vivre le cancer : La Bible, plus de 500 pages pour aider les patients suivant des traitements contre le cancer et leur entourage. Il a aidé plus de 9 lecteurs sur 10 à mieux vivre l’épreuve du cancer.

 

Traitement des tumeurs : Quels sont les cancers traités par radiofréquence ?

Pour que la radiofréquence soit utilisée, il faut généralement trois conditions :

  • Que la tumeur soit de petite taille (inférieure ou égale à 3 centimètres),
  • Qu’il n’y ait pas de métastase (ou alors la radiofréquence sera associée à un autre traitement),
  • Et quelle soit facilement accessible.

La radiofréquence peut être utilisée pour soigner le cancer des reins ou celui du foie notamment.

Elle est considérée comme une piste porteuse d’espoir car elle propose une solution pour les cancers inopérables, certains cancers en tout cas.

 

Voici ce qu’en dit un oncologue :

Comment se préparer à une séance de radiofréquence ?

La radiofréquence est une technique de radiothérapie qui détruit la tumeur comme la chirurgie du cancer.

Avant le traitement par radiofréquence, il faut obligatoirement voir un radiologue. Celui-ci devra expliquer au patient les objectifs attendus de ce traitement, la manière dont la séance va se dérouler et les complications possibles à envisager. Un entretien avec un anesthésiste est également nécessaire.

 

Comment se déroule la séance de radiofréquence ? Comment ça marche ?

L’intervention de radiofréquence se passe dans une salle de radiologie spécialisée. Les conditions d’hygiène sont strictes et s’apparentent à celles pratiquées dans un bloc opératoire.

Le patient doit arriver à jeun. Il est placé sur la table d’examen et est anesthésié. Il s’agit souvent d’une anesthésie générale mais il peut aussi y avoir une anesthésie qui permet au patient de rester conscient sans qu’une douleur soit ressentie. La chaleur (entre 60 et 80 °C) est diffusée par une fine sonde insérée à travers la peau. Une séance de radiofréquence dure 45 minutes environ.

 

Le réveil du patient après une séance de radiofréquence :

Après l’intervention, le patient est placé en salle de réveil puis peut regagner sa chambre. Un examen (scanner et/ou échographie) sera pratiqué avant la sortie. Cette dernière est généralement possible à J+1 ou J+2 après l’intervention. Un examen d’imagerie est à prévoir un mois après l’intervention.

 

 

Crédit photo de l’article sur la radiofréquence : Fotolia.com