temoignage-cancer-bronche

 

Chers lecteurs,

 

Aujourd’hui, je vous propose le témoignage d’Ajax qui exprime très bien le décalage qui peut exister avec nos proches, face à cette maladie pernicieuse qu’est le cancer

 

Bonjour Laetitia,

 

Ma difficulté a été principalement ma relation avec ceux qui m’entourent, amis, famille.

 

Je n’ai pas de signes extérieurs concernant ma maladie (cancer bronchique) Ma chimiothérapie ne me fait pas perdre mes cheveux et, par chance, je n’ai pas de nausées. Seulement une immense fatigue.

 

Mes proches ont du mal à assimiler le fait qu’extérieurement je suis exactement comme avant alors que je suis intérieurement dévasté.

D’autant plus, qu’ils sont  inconsciemment dans le déni car ils n’ont pas envie d’affronter la vérité, en particulier mes filles.

 

Je les sens souvent irrités lorsque je leur dis que je ne peux pas faire telle ou telle chose car trop fatigué.

 

D’où un très grand sentiment de solitude.

 

Cordialement.

 

Crédit photo : © Web Buttons Inc – Fotolia.com