Comment préparer les séances de chimiothérapie en hôpital de jour ? Mes solutions pour mieux les vivre

Contre le cancer, le traitement par chimiothérapie peut prendre différentes formes. Les médicaments, en fonction du protocole de soins, peut se donner par voie intraveineuse, durant une opération (comme la CHIP), cutanée (en crème).

Toujours selon les protocoles de soins, l’administration des médicaments peut se faire en continue, sur plusieurs jours à l’hôpital ou à domicile avec une HàD (hospitalisation à domicile).

Quand le traitement par chimiothérapie n’est donné qu’une journée. Le patient ne reste pas en hospitalisation la nuit. C’est donc un traitement en ambulatoire, à l’hôpital de jour. La médecine en ambulatoire se développe de plus en plus, même pour la chirurgie… ce que je trouve personnellement assez curieux.

La durée d’une séance de chimiothérapie en hospitalisation en ambulatoire peut être plus ou moins longue. En fonction du traitement et des protocoles de soins, la chimiothérapie est administrée uniquement en hôpital de jour ou en complément avec des hospitalisations plus longues. Un médecin de l’unité ou du service d’oncologie est toujours présent dans la salle de soins, pour répondre aux questions du patient. C’est un moment à saisir pour évoquer les effets secondaires des traitements du cancer, en dehors d’une consultation de bilan. Le médecin-oncologue a, généralement, un peu plus de temps pour faire le point avec le patient et son traitement. Dans certains cas, selon la nature et l’intensité des effets secondaires, des médicaments de chimiothérapie peuvent être substitués.

Même si ces moments seront difficilement vécus comme agréables, il est possible de les vivre plus sereinement avec quelques astuces.

Comment se distraire lors d’un traitement par  chimiothérapie en hôpital de jour ?

Tout au long de l’hospitalisation et durant l’administration des médicaments des traitements contre le cancer, la perfusion sera contrôlée par une infirmière.

Cette surveillance de la perfusion est généralement très discrète. Ce qui laisse au patient le choix de se distraire ou de se reposer. Cela peut paraître anodin, mais améliorer sa qualité de vie en se réappropriant ses moments d’hospitalisation, aide à mieux vivre les traitements.

Ainsi, n’hésitez pas à demander à un proche de vous accompagner ou de passer vous voir durant la séance.

Il est également utile, comme pour une hospitalisation classique, d’avoir un livre (de préférence passionnant) avec vous, prendre votre lecteur MP3 chargé de musique ou podcast, un appareil multimédia portable pour regarder des films et toutes les séries que vous aimez mais que vous n’avez jamais eu le temps de voir.

L’important est de ne pas se sentir oppressé par ces moments à l’hôpital. Réfléchissez aux moyens de vous détendre avec ce qui vous fait plaisir et alléger ainsi la pénibilité du moment.

Se relaxer ou se reposer pendant l’administration de la chimiothérapie à l’hôpital de jour ? Oui, c’est possible !

Ces moments peuvent être aussi synonymes de repos. Dans ces cas-là, un cache pour les yeux et des bouchons pour les oreilles pourront vous être utiles. Les sièges proposés sont souvent confortables et inclinables.

Il existe des audiobook (livres lus en format MP3) que vous pouvez installer sur un lecteur audio. Le livre de Christophe ANDRE Méditer jour après jour, avec un support papier et audio s’adapte bien pour essayer de se relaxer en s’initiant à la méditation…

C’est la même chose avec la sophrologie.

Ces disciplines sont même, parfois, intégrées aux pratiques de l’hôpital.

Pour moi, en tant que patiente, c’est très bénéfique, L’important c’est de pouvoir se détendre autant que possible et de mieux vivre les traitements contre le cancer.

Pendant le traitement de chimiothérapie en journée, demandez à avoir une chambre individuelle

Certains établissements proposent à leurs patients des chambres individuelles pour ces séances de chimiothérapie avec des vrais lits où vous pourrez vous assoupir et ainsi vous reposer. Certaines chambres ont même un poste de télévision et se divertir ne peut pas faire de mal. En chambre individuelle, vous pouvez emporter une radio portable pour écouter votre émission de radio préférée.

Pour connaître leur disponibilité, il suffit de demander à l’infirmière du service ou au médecin de l’unité.

Renseignez-vous sur la prise des repas lors des séances de chimiothérapie en ambulatoire

Si la séance de chimiothérapie dure longtemps voire toute la journée, renseignez-vous sur les repas proposés au sein de l’établissement. En effet, même pour un séjour d’une journée, une restauration est prévue. C’est souvent le cas pour la prise du déjeuner. Pour le savoir, il faut demander à l’équipe médicale du service d’oncologie.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici des trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.