L’IGR inaugure son bâtiment consacré à la médecine moléculaire

Le 17 septembre 2013, L’Institut Gustave ROUSSY (IGR) a inauguré son nouveau bâtiment consacré à la médecine moléculaire. Il apparaît comme la première pierre du projet Cancer Campus, rattaché au pôle de développement médical et scientifique du Grand Paris.

Qu’est-ce que la médecine moléculaire ?

La médecine moléculaire pourrait se caractériser comme une médecine personnalisée, voire « à la carte ». Il s’agit, pour chaque patient, d’effectuer un diagnostic moléculaire poussé de la tumeur dont il est atteint pour pouvoir déterminer un traitement totalement adapté à sa maladie avec des molécules ciblées.

Le nouveau bâtiment dédié à la médecine moléculaire au sein de l’I.G.R.

L’I.G.R. situé à Villejuif dans le Val-de-Marne a ouvert en septembre 2013 un bâtiment de plus de 6 000 mètres carrés entièrement dédié à cette médecine du futur. Il rassemble 22 laboratoires et plus de 450 chercheurs et enseignants vont y travailler. L’enseignement y a également sa place puisque un espace accueillera l’École Des Sciences du Cancer, structure conjointe à l’Université Paris-Sud et à l’IGR.

Un espace pluri-disciplinaire

Ce bâtiment regroupera différentes disciplines comme la recherche dédiée aux biomarqueurs, l’épidémiologie, les bio statistiques et des plateaux techniques. La venue d’autres équipes est attendue dans un futur proche. Cette approche pluri-disciplinaire a pour objectif de favoriser une émulation et un enrichissement conjoint pour la recherche, la détermination de moyens de prévention et de lutte contre le cancer.

Un effort financier important pour l’IGR

La création de cet espace a coûté plus de 13 millions d’euros, financés à 70 % sur fonds propres à l’I.G.R. et à 30 % grâce aux dons et legs.

Et les patients dans tout cela ?

Personne ne pourra regretter les efforts et investissements consacrés à la prévention et à la lutte contre le cancer en général. Malgré tout, le temps de la recherche n’est pas celui des patients et il est à souhaiter que ce développement porte très rapidement et efficacement ses fruits pour le plus grand bénéfice des malades.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.