cancer_coeur

Cancer du coeur : une maladie extrêmement rare

Cancer du coeur : une maladie extrêmement rare

La croyance populaire a tendance à croire que le cœur est épargné par le cancer. C’est faux, même si le cancer du coeur est rarissime. Sa forme primaire l’est d’autant plus que sa forme secondaire. Autrement dit, les cellules cancéreuses apparaissent plus fréquemment dans le cœur sous forme de métastases.

Si le cancer du cœur est si rare, c’est que la nature lui a donné une protection contre le développement tumoral : ses cellules ne peuvent pas se diviser. Or, c’est le développement anarchique des cellules qui forme une tumeur.

Seul le péricarde, l’enveloppe qui entoure le cœur, n’est pas composé de cellules cardiaques. Il est donc le siège de la grande majorité des cancers du cœur et des tumeurs cardiaques bénignes.

 

Quels sont les types de tumeur du coeur ?

Il existe deux types différents de tumeurs : les bénignes et les malignes. Les premières n’ont pas la capacité de se propager à distance du premier organe malade. Elles ne peuvent pas former de métastases comme les secondes. En revanche, une tumeur bénigne peut être une tumeur agressive. C’est le cas, par exemple, de la tumeur desmoïde.

Le cancer du coeur est une maladie très rare comme le souligne l’émission Allo Docteur.

 

Les tumeurs bénignes du coeur

Concernant les tumeurs bénignes du cœur, il peut y avoir :

  • Le myxome : pour 50 % des cas,
  • Le lipome
  • Le fibroélastome papillaire
  • Le fibrome,
  • Le rhabdomyome,
  • Le tératome,
  • L’hémangiome,
  • Le neurofibrome…

Les tumeurs bénignes du cœur représentent plus de 70 % des tumeurs cardiaques.

Les tumeurs malignes du cœur et les cancers

Les tumeurs malignes du cœur et primitives (cancer prenant naissance dans les cellules cardiaques) sont principalement :

  • Le sarcome,
  • Le lymphome cardiaque.

Les tumeurs cardiaques secondaires sont fréquemment des métastases :

 

Symptômes du cancer du coeur et traitements

Les symptômes principaux d’un cancer du cœur sont :

  • Des douleurs thoraciques,
  • Des syncopes.

Pour les tumeurs bénignes, le traitement principal est la chirurgie.

Pour les tumeurs malignes du coeur, une chimiothérapie et une radiothérapie peuvent être proposées.

 

Que faire face à un cancer du coeur et à une tumeur maligne cardiaque ?

Concernant le traitement, face à un cancer du cœur et au regard de sa rareté, mieux vaut être suivi dans un centre de référence contre le cancer. Il en existe 20 en France et sont exclusivement dédiés à la lutte contre le cancer. Ils allient recherche et soins. Ce sont des structures privées à but non lucratif.

A côté du traitement du cancer, il y a tous les aspects extramédicaux… qui nécessitent également une attention particulière.

Face au diagnostic du cancer et aux traitements, un fort sentiment de solitude et de désarroi est ressenti de la part de la personne malade, mais parfois aussi de ses proches.

 

Être bien préparé aux conséquences des traitements contre le cancer aide à mieux vivre leurs effets indésirables

C’est pour remédier à ce vide que j’ai écrit mon guide numérique. A travers ce livre, je transmets des réponses concrètes et faire face aux difficultés vécues en :

  • Atténuant les effets secondaires,
  • Connaissant les moyens d’affronter le diagnostic du cancer et de s’approprier les traitements,
  • Fédérant ses forces et celles de son entourage pour faire face au cancer.

(Re) devenir un acteur de sa vie, même dans cette période de lutte personnelle contre le cancer, est une clé pour mieux vivre les conséquences du cancer. Mon livre exclusif Mieux vivre le cancer : la Bible vous y aidera.

Il est disponible sur Amazon :

 



 

 

 

 

 

 

 Licence photo du cancer du coeur : © CLIPAREA.com – Fotolia.com