X

Qu’est-ce que le folfox ? Ce protocole de chimiothérapie anti cancer

Pour traiter le cancer, il existe plusieurs protocoles de chimiothérapie par Folfox : folfox 4 et folfox 6.
La chimiothérapie peut être proposée au patient seule ou avec un autre traitement contre le cancer (radiothérapie, immunothérapie, thérapie ciblée, chirurgie, etc.).

Les informations suivantes sont données à titre informatif.

Pour ma part, comme vous le savez si vous avez lu mon livre ou si vous êtes abonné à ma newsletter, je ne suis pas médecin. J’ai fait ce site qu’en tant que patiente qui voulait trouver des réponses à mes questions sur les meilleurs moyens possibles d’alléger la pénibilité de la chimiothérapie. J’ai donc fait beaucoup de recherches et mis en place de nombreuses solutions.

Mais attention, pour tout ce qui relevait de la sphère médicale stricte, je ne m’adressai qu’à mon équipe soignante. Les oncologues ont souvent un emploi du temps chargé, mais il ne faut pas hésiter à leur poser toutes les questions qui vous turlupinent. Les éléments sur le protocole Folfox ci-dessous sont simplement destinés à vous donner les moyens d’engager un dialogue avec votre équipe soignante.

Personnellement, être « nourrie » d’informations m’a aidée à faire face au cancer et à ses conséquences. C’est dans un esprit de partage que j’ai fait ce site où il y a plus de 400 articles sur les cancers, la chimiothérapie et leurs conséquences, puis que j’ai écrit mon livre.

Tout d’abord, posons ensemble le contexte qui nous occupe ici :

Protocole de chimiothérapie : Qu’est-ce que le folfox ?

Comment se passe la chimiothérapie par Folfox ?

Ainsi, le folfox fait partie des protocoles de chimiothérapie. Dans ce traitement médicamenteux, deux molécules sont utilisées :

  • L’oxaliplatine avec de l’acide follinique,
  • Le 5-fluorouracile (ou 5-fluoro-uracile).

Sommaire de l’article sur le Folfox, un protocole de chimiothérapie :

Que faut-il faire avant la première cure de chimiothérapie par folfox ?

La chimiothérapie est un traitement lourd qui va considérablement modifier le quotidien de la personne malade et de son entourage. Anticiper au mieux les difficultés permet de mieux les vivre quand elles sont là.

Avant la première cure de chimiothérapie en général et plus particulièrement par folfox, il est important de poser toutes les questions souhaitées à votre oncologue. Aucun sujet n’est tabou à partir du moment où vous vous interrogez.

Dans les précautions à prendre avant le traitement, il y a le bilan dentaire. En chimiothérapie, il est fondamental de prévenir toutes sources d’infection. Une dent mal-soignée peut être une porte d’entrée pour une infection quand la barrière immunitaire est affaiblie comme c’est le cas en chimiothérapie. Mieux vaut donc, prendre les devants pour ne pas avoir de problème. En pleine cure de chimiothérapie en revanche, avant tout soin dentaire, il faut prendre l’avis de son médecin oncologue.
Pour éviter les interactions médicamenteuses, il vous faudra avertir votre oncologue de tous les médicaments que vous prenez souvent et éviter l’automédication même les molécules les plus banales comme l’aspirine.

Prévenez également votre oncologue de vos possibles antécédents médicaux ou de vos maladies chroniques (migraines, varices, allergies …).
Un dépistage de l’enzyme dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) est indispensable avant le traitement par folfox et 5-fu (merci à Roger pour son commentaire). En cas de déficit, des conséquences gravissimes peuvent survenir.

Pour pouvoir surmonter le choc du diagnostic du cancer et être bien armé pour suivre les traitements, il faut se saisir des ressources positives à votre disposition. Je vous en donne plusieurs sur mon site et dans mon livre.

Traitement contre le cancer par chimiothérapie : Comment se passe l’administration du folfox ?

L’administration du folfox se fait à l’aide d’une chambre implantable /PAC (voici un article pour répondre à la question : qu’est-ce qu’une chambre implantable (PAC) pour la chimiothérapie ?). Parfois la chimiothérapie est passée avec un picc-line, qui est une alternative au PAC (découvrez ici qu’est-ce qu’un Picc-line ?).

La chambre implantable pour l’administration des médicaments de chimiothérapie

La pose de ce cathéter nécessite une opération sous anesthésie générale ou locale. La chambre implantable permet de préserver les veines superficielles en injectant les médicaments de chimiothérapie directement dans un gros vaisseau.

Une première partie de la cure de chimiothérapie par folfox se fait à l’hôpital pendant une demi-journée :

  1. D’abord, l’oxaliplatine est administré en association avec de l’acide folinique qui est une vitamine.
  2. Ensuite, le 5-fluorouracile est donné.

Une partie du traitement par chimiothérapie se fait ensuite à domicile pendant deux jours (perfusion de 48 heures). Une infirmière viendra retirer la perfusion dans le cadre de l’hospitalisation à domicile (HAD).

Il existe beaucoup de médicaments de chimiothérapie différents. Le Folfox est un des protocoles les plus utilisés en oncologie. Comme nous l’avons vu, il peut y avoir plusieurs variantes du Folfox (folfox, 4, 6, 7, Mfolfox, etc). En cas de déficit en DPD, une des variantes du Folfox, sans 5fu est proposé au patient.

Combien de temps dure les cure de Folfox ? Quelle est la durée de son administration ?

Durée du protocole folfox

Une cure de chimiothérapie par folfox dure 14 jours. L’administration de l’injection du folfox se fait donc tous les 14 jours. Le nombre de cures est variable : de 4 à 12 cures. C’est la réunion de concertation pluridisciplinaire qui va décider du programme de soins à adopter.
Ce sont des informations qui sont données aux patients avant la première cure de chimiothérapie. En fonction de la réaction de la personne malade durant les traitements de la chimiothérapie par folfox, ces données peuvent être modifiées par la RCP.

Folfox et avastin ©

L’association du Folfox et de l’Avastin (molécule bévacizumab) peut-être proposée en fonction de la situation médicale du patient. Cette option est parfois proposée à certains malades d’un cancer du côlon métastastique.

J’ai rédigé un fiche-patient sur l’Avastin.

Erbitux © (cétuximab) et Folfox

L’Erbitux ©, tout comme l’Avastin, peut être proposé en association au Folfox ou au protocole de chimiothérapie par Folfiri. Ce médicament fait partie des thérapies ciblées. L’Erbitux va toucher spécifiquement les cellules cancéreuses qui produisent trop de R-EGF.

Administration de L’Erbitux © se fait par intraveineuse.

Conséquences de la chimiothérapie : quels sont les effets secondaires du folfox ?

Les effets secondaires de la chimiothérapie sont très différents d’une personne à l’autre, tout comme leur intensité. Il est important d’échanger avec son médecin oncologue sur leur récurrence et leur degré. Pour les suivre, des tableaux de suivi permettent de présenter des éléments factuels qui aident à construire un dialogue constructif avec les soignants.
Vous pouvez reprendre les tableaux dont je me suis servie et qui m’ont été très utiles. Ils sont disponibles dans mon livre Mieux vivre le cancer: La Bible.
La liste des effets secondaires de la chimio du folfox ci-dessus est purement indicative :

  • Risque aggravé de phlébite (thrombose veineuse) : les personnes malades d’un cancer sont une population à risque. Selon la Haute Autorité de Santé, le traitement de référence contre les varices est les bas de contention,
  • Des fourmillements ou des engourdissements,
  • Une fatigue intense,
  • Des troubles de l’alimentation avec des nausées et des vomissements,
  • Un goût de fer dans la bouche,
  • Des aphtes et mucites,
  • Des troubles du transit avec des périodes de diarrhées et/ou de constipation,
  • Modification de la numération de la formule sanguine avec possibles saignements, hématomes ou périodes d’aplasie. Dans ces périodes, il faut être particulièrement vigilant à toutes les sources possibles d’infection,
  • Alopécie ou chute des cheveux.

De manière générale, mieux vaut être prudent et signaler à votre médecin tout élément qui pourrait l’intéresser. Durant toute la durée du protocole de chimiothérapie (et même après) vous devrez être très vigilant sur les effets que vous ressentez.
En cas de fièvre, il faut absolument appeler votre service d’oncologie pour savoir quoi faire.

Le Folfox fait-il perdre les cheveux ? L’alopécie en question

Perte de cheveux liée aux folfox

Je vais évoquer, dans cette partie, un récit personnel.

Après l’annonce du cancer, et la définition du protocole de chimiothérapie BEP, mon oncologue m’a avertie que mes cheveux allaient tomber entre 2 et 4 semaines.

Cet effet secondaire de la chimio était pour moi terrible. Je redoutais énormément ce moment de la chute des cheveux. A l’époque, ils étaient longs. Je les trouvais beaux. Certains diront que c’est de la vanité. D’autres, que cette réaction était superficielle… Toujours est-il que la perte des cheveux à venir était très violente pour moi.

Je suis donc allée dans une boutique de perruques spécialisée dans le cancer. J’étais la cliente parfaite, convaincue que j’étais que la perruque me permettrait de conserver la même apparence.

Ni vus, ni connus la chimio et le cancer.

Seulement, le rendez-vous s’est très mal passé. La vendeuse a été infecte et semblait particulièrement dégoûtée par son métier. Après la déconvenue initiale et quelques pleurs, je me suis dit jamais je n’achèterais quoi que ce soit chez ces marchands qui devraient changer de métier.

Chimiothérapie par folfox : dépasser le cap de la chute de cheveux

Ca a été un cap pour pour moi. Un déclic s’était produit et l’alopécie suite à la chimio n’était plus si importante. Je me suis mise à réfléchir autrement.

Malgré tout, je ne voulais pas me promener crane nu dans la rue. Certaines patientes le font, je trouve ça très bien si cela leur convient. Pour moi, ce n’était pas possible. Donc, j’ai confectionné une postiche avec des mèches de cheveux artificiels et un bandeau. Recouvert d’un foulard, je trouvais cette solution satisfaisante. Elle était parfaite pour moi. Je mets d’ailleurs les schémas de ce bandeau à mèche dans mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible.

Par cette histoire, je veux simplement signaler que la perte des cheveux est un cap à passer pour beaucoup. L’idéal est de trouver la solution qui conviendra le mieux à la personne malade. Il n’y a pas de solution universelle mais une pluralité de possibilités pour chaque personne malade. La perruque en fait partie, tout en n’étant qu’une option parmi d’autres.

Les moyens de faire face à la réalité du quotidien pour les personnes malades du cancer et les aidants

Surmonter le choc du diagnostic et faire face aux traitements contre le cancer sont deux épreuves difficiles. Rappelez-vous que vous n’êtes pas seul. Il existe des ressources qui peuvent vous aider à diminuer les difficultés. Elles ne changent pas la vie, mais apaisent le quotidien. Ce qui est déjà beaucoup.

Parmi ces ressources, il y a :

  • Les associations de malades (Ligue contre le cancer, Choix Vital, …) et leurs groupes de paroles pour les personnes malades et les aidants,
  • Des centres comme Ressource à Aix en Provence ou les Maisons Rose,
  • et mon livre Mieux vivre le cancer: La Bible. C’est un guide complet et unique. Je l’ai conçu comme une boite à outils pour aider concrètement toutes les personnes confrontées au cancer. Et l’objectif est atteint car 96 % des lecteurs sont satisfaits. Mon livre de référence face au cancer est disponible en téléchargement immédiat ci-après :



Cet article sur le protocole de chimiothérapie folfox vous a été utile ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! La solidarité est aussi un moyen de lutte contre le cancer

Voici un exemple de témoignage du traitement par chimiothérapie :

Crédits photo sur l’article de présentation du folfox : © abhijith3747 — Fotolia.com

Laetitia LORNIAC: @chimiopratiqueAprès avoir suivi un traitement contre une tumeur vitelline de l'ovaire, et avoir essuyé de multiples difficultés extra-médicales, je suis convaincue qu'il faut œuvrer pour diffuser une information de qualité pour les patients et les proches. Pour moi "un patient bien informé sera une personne mieux armé face au cancer". C'est pour cela que j'ai fait ce site : aider les personnes malades du cancer et les proches en donnant des trucs et astuces, des aiguillages pour alléger la pénibilité de l'épreuve du cancer. Ca na change pas la vie. Ca ne remplace pas les traitements efficaces. Mais ça aide à ne pas rajouter du drame au drame. Ce qui est essentiel face au cancer. La parole des patients a toute sa place dans ces actions.

Voir les commentaires (60)

  • Bonjour , moi jai un cancer de l estomac non operable avec metastase sur le peritoine , je suis a ma 10 ieme cur de chimio folfox , je recherche des témoignages de gens qui ont été opere de cancer de l estomac avec metastase merci

    • Bonjour Françoise,

      Sur les cancers inopérables, il y a les nouvelles techniques comme le cyberknife ou la tomothérapie. Elles ne peuvent pas être appliquées à toutes les pathologies... mais sait-on jamais ? Cela ne coûte pas grand chose de se renseigner (mis à part du temps, de l'énergie et de la fatigue, bien-sûr).

      Si vous ne l'avez pas déjà fait, peut-être pourriez vous demander un second avis après d'un centre de référence comme l'IGR ou Curie ? Qui sont très au fait des nouvelles techniques de soins.

      Bien à vous

  • Une "association victimes du 5fu"c'est cree.Si vous devez être traité par une chimio au 5fu vous pouvez nous contacter car il y a danger si vous avez un deficit de l'enzyme dpd et ca nous aideraient dans notre démarche visant a faire le depistage systematique de cette enzyme.Merci de prendre en consideration cette information

  • Je conseille fortement aux patients qui doivent être traité au 5fu de faire un depistage dpd.Mon epouse en deficit total est decedee.Conclusion du service réanimation, choc septique avec défaillance multiviscerale post chimiothérapie au 5fu porteuse d'un deficit en dihydropirimidine deshydrogenase DPD.Deficit DPD expliquant la toxicite

  • Bonjour,
    J'ai 42 ans et j'ai été opéré d'un adenocarcinome du Colon . J'ai 1 ganglion controlé positif (stade T3N1)et je suis un protocol Folfox de 12 cures.
    J'ai une chambre implantable dans la poitrine juste en dessous du cou.
    J'en suis à la 2ème cure.
    La première cure s'est passé comme suit :
    - Le premier jour à l'hopital(un mercredi). Aucun effet, j'ai travaillé sur mon PC toute la journéé. Je suis resté de 8h30 à 16H (la poche a été posé vers 10h). je suis reparti avec une bonbonne que je garde 2 jours supplémentaires
    - Le jeudi chez moi: Début des effet secondaires vers 16H
    - Le vendredi : le pic des effets secondaires, ma plus mauvaise journée. On m'a retiré la perfusion et la bonbonne vers 17h
    - Le Samedi : idem que le vendredi mais les effets se sont atténués vers 16h jusqu'à être presque disparu le soir
    - Le Dimanche : Idem que la journée du samedi (le matin difficile et décroissante des effets dans l'après midi). L'intensité des effets était inférieur à celle du samedi.
    Aucun effet constaté dans la semaine qui a suivit.
    Quels ont été les effets secondaires pour moi :
    - identique à une très forte insolation : très fort maux de tête et surtout des nausées permanentes pendant 2 jours. Je ne pouvais rien faire (télé, lecture ....) je vegetais dans mon lit en essayant de trouver une position à peu près acceptable pour passer le temps.
    - Je n'ai ressenti aucun effet de fatigue ni de sensation dans les extrémités, pas de trouble du désir. Les nausées ont été les effets les plus désagréables. A noter que j'avais un grand appétit, je mangeais très bien mais la digestion était difficile du fait de ce sentiment de nausée (je n'ai jamais vomi)
    Nerveusement, j'étais indisposé par la chambre(je ne sais pas si c'est rationnel mais je ne "supportais plus la perfusion", quand l'infirmière l'a enlevé, ca été comme une libération.
    La chambre "tire" un petit peu mais c'est tout. Je fais du sport (pompe, des abdos, des étirements, etc) et ca ne me dérange pas. J'ai du arrêter le crossfit car je ne peux pas faire d'haltérophilie du fait de la chambre (c'est une frustration à gérer car j'avais une bonne activité sportive).
    Je recommande de faire du Yoga ou de la mobilité articulaire car ca m'a énormément aidé à me réapproprier mon corp après l'opération et a accepté la chambre.
    Sur conseil de mon médecin, je vais voir un Médecin avec une spécialité Acuponcteur/Homeopathe demain pour voir comment réduire ces nausées.
    C'est bien sur difficile mais globalement, je vis bien mon traitement jusqu'à maintenant. En parler avec mes proches et mes amis a été clé dans l'acceptation de ma maladie.
    J'ai repris le travail en Janvier 2017. Je travaille 1,5 semaines et les 3 derniers jours je fais la chimio. J'ai un travail très prenant mais peu physique (je suis directeur commercial) et je n'ai aucun rencontré aucun problème pour continuer. C'est très bon pour mon moral et j'espère pouvoir continuer sur ce rythme. J'en ai parlé ouvertement avec mon chef, ma DRH et je l'ai annoncé en janvier à toute mon équipe par souci de transparence. J'ai aménagé mon emploi du temps et j'ai délégué un certain nombre de tache à mes équipes et aux autres managers. Ca nécessite un peu de préparation mais cela permet de minimiser les impacts sur ma vie.
    J'ai 3 enfants (2, 6 et 9 ans). Ma femme et moi nous leur avons parlé avec des mots simples et non dramatisants : pour l'opération, j'avais "un bobo" à enlever et pour la chimio, "je fais un traitement pour que le bobo évite de revenir". Ils ne sont pas pertubé. Ils n'ont pas conscience a cette age du côté dramatique des mots "cancer" ou "chimiothérapie"
    Voilà ! N'hésitez pas à me poser des questions si vous vous retrouver dans ma situation et que vous voulez échanger.

  • bonsoir , voila on ma retirer la port a catch il a 2 ans ,suite a un cancer colateral , mes depuis 2 ans toujour des douleur comme des décharge electrique ,les docteur ne save pas trot pourquoi ,il dise prenait un anti douleur ,mes ses toujour la se décharche a me couper le souffle ,et avoir mal au bras je ne sais plus quoi faire ;jaie meme vue les deux chirurgien ,il dise sa passera avec le tempt pourtant d autre personne on se meme probleme et leur docteur on des reponce tres vague ,qui peut m'aider je suis a bout et je dort plus

    • Bonjour,

      Avez-vous essayé de vous rapprocher d'un centre de lutte contre la douleur ?

  • bonjour j'ai 25 ans je vient d 'apprendre que j'ai un cancer du seins je ses pas encors la suite .... quel traitement quel suite m'attend .

    • Bonjour,
      Le mieux, même si c'est très difficile - c'est d'attendre de voir votre oncologue.
      Il n'y a pas un cancer du sein mais des cancers du sein, avec des traitements différents pour chacun.

      En revanche, préparer votre future consultation en listant toutes les questions que vous vous posez, est un bon moyen pour ne pas être démunie le jour J.

      Bien à vous

  • Bonsoir,

    Merci pour cet article enrichissant, ma maman (60 ans) s'est faite opérée pour cancer de côlon (adénocarcinome lieberkuhnien) le médecin lui a enlevé 10 cm du côlon. On a aussi détecté deux lésions au niveau du foie et un épanchement intra articulaire coxo-fémoral droit.

    Elle a subit un traitement folfox, après 3 cures on a effctué un bilan ASAT/ALAt, ACE et AC 19-9 tout est normal sauf que CA 19-9 = 100 ( ce taux était normal avant l'opération, c'est ACE qui était égal à 5.30)
    en Googlant je trouve qu'un taux élevé du CA 19-9 est signe de cancer de pancréas mais ce dernier était nickel avant l'opération.

    quelqu'un peut me clarifier, je suis trop angoissée.

    Merci

    • Bonjour,

      Le CA 19-9 n'indique pas forcément un cancer du pancréas. Ce marqueur est présent dans de nombreuses autres pathologies et peut très bien être lié à la situation médicale actuelle de votre mère.

      L'idéal serait d'accompagner votre mère (si cela est possible et si elle est d'accord) au prochain rendez-vous avec l'oncologue pour pouvoir évoquer la hausse de ce marqueur avec un spécialiste.

      Bien à vous

  • A ceux qui doivent être traité au 5fu je leur dit de se renseigner sur la possibilité de faire une recherche pour savoir s'ils sont en deficit de DPD.Il existe un test qui ne coute que 180euros pour cela il suffit de se mettre en rapport avec l'hôpital d'Angers Paul Papin.Je souhaite de tout coeur que cette information pourra sauver des vies.Pour plus de renseignements je vous invite a me contacter.Merci

  • Le depistage DPD n'est pas obligatoire,c'est pourquoi j'ai entame une action en justice pour faire valoir cette pratique.Je suis a la recherche de témoignages pour apporter des elements pouvant etayer cette demarche.Vous pouvez me contacter par mail"brunoriroger@yahoo.fr"
    Merci

    • Bonjour,
      Vous avez raison de diffuser cette information cruciale.
      Merci pour ce partage.

  • Si vous devez avoir une chimio au 5fu il est indispensable de faire un depistage DPD car si vous ete en deficit de cette enzyme vous pouvez avoir des sequelles graves voire mortelle.Je me permets de témoigner car mon epouse est decedee pour cette raison

    • Bjr Roger,
      Intriguée par votre 'post' du 24/11/2016 je suis bien évidemment alertée par le dépistage DPD dont personne ne m'avait parlé. J'ai, en effet, eu une réaction violente (cardio) suite à ma première chimio Folfox. Réticente à devoir continuer avec ce protocole, je cherche à savoir comment se protéger et quelles alternatives au 5-fu. Si vous avez des pistes à explorer, je suis preneuse. Cordialement. Cicilia

    • Merci beaucoup de m'avoir signalé cela. J'ai complété l'article.
      Je vous exprime toutes mes condoléances pour le deuil que vous devez traverser.