X

Définition de la radiothérapie et effets secondaires

radiothérapie

La radiothérapie est une irradiation des tissus malades permettant une destruction des cellules cancéreuses. Les progrès de la médecine ont permis de limiter l’atteinte par les rayons des cellules saines. Mais cette limite n’est pas absolue et ce sont les conséquences de la radiothérapie sur les tissus sains qui provoquent les effets indésirables de ce traitement contre le cancer. Tout comme les effets secondaires de la chimiothérapie, la manière de ressentir les effets secondaires de la radiothérapie est très variable en fonction des personnes. Les facteurs qui peuvent également faire varier l’intensité des effets secondaires est l’organe traitée la taille de la zone traitée, les médicaments pris en parallèle à la radiothérapie, le type et le mode d’administration de la radiothérapie. Lors des traitements par radiothérapie, il vaut mieux éviter l’automédication. Les interactions peuvent être nombreuses.

Tout effet secondaire ressenti devra être signalé à l’équipe soignante. Il faudra également exercer un suivi pour pouvoir échanger avec vos médecins sur les éléments relevés. En cela, les tableaux de suivi disponibles dans mon guide de référence Mieux vivre le cancer : La Bible constituent de bons supports. Il a aidé plus de 9 lecteurs sur 10 à mieux supporter les conséquences du cancer.

Les effets secondaires de la radiothérapie

La radiothérapie est fréquemment utilisée comme traitement traditionnel du cancer de la prostate avec métastases ou sans, du cancer du sein, du cancer colorectal, entre beaucoup d’autres.

La survenue des effets secondaires de la radiothérapie peut être constatée dès les premières séances de rayons ou après quelques jours. Il faut attendre deux mois pour que les effets secondaires de la radiothérapie disparaissent.

Il faudra de toute façon exercer une vigilance sur le long terme. Une fragilité, une gêne ou autre pourront survenir au niveau de la zone traitée par radiothérapie des mois ou des années après la fin des traitements.

Radiothérapie et fatigue

Lutter contre la fatigue

Tout comme pour la chimiothérapie, la fatigue de la radiothérapie est un effet secondaire très classique de ce traitement contre le cancer. Il peut être massif et il faut veiller à le prendre en compte comme une donnée du traitement. La fatigue peut être provoquée par le rythme des séances de radiothérapie, l’anémie, les toxines libérées par les cellules atteintes par les rayons.

La fatigue demande un réaménager de son quotidien. La qualité de sommeil ne permet pas toujours une récupération optimale. Il faut donc être particulièrement vigilant à créer les conditions pour pouvoir vous reposer. Une fiche dans mon  livre est spécifiquement consacrée aux clés d’une sieste efficace.

L’activité physique adaptée, même très modérée, est également reconnue comme un moyen de combattre la fatigue lors des traitements contre le cancer et la radiothérapie.

Radiothérapie et difficulté pour manger

Repas et radiothérapie

Cet effet secondaire est surtout présent lorsque les zones traitées se situent au niveau du cou et de la tête.

Une perte du goût et de l’odorat peut survenir, tout comme une sécheresse de la bouche, des nausées et des vomissements.

Pour faire face à cet effet secondaire un accompagnement avec un diététicien de l’hôpital pourra être mis en place ou un médecin-nutritioniste. Comme pour la chimiothérapie, il est important de maintenir un bon apport nutritionnel pour les personnes en traitement. La dénutrition est un réel problème durant les traitements contre le cancer, il faut tout faire pour l’éviter. Il ne faut pas hésitez à solliciter votre équipe soignante pour cela.

Les effets secondaires de la radiothérapie et les troubles du transit

Radiothérapie et transit

Les séances de radiothérapie peuvent impacter le fonctionnement normal du transit provoquant constipation ou diarrhée. Sans contre-indication claire de vos médecins, en cas de troubles du transit il faut veiller à boire suffisamment. Plusieurs solutions peuvent permettre d’améliorer ces troubles. Les 11 règles d’or contre la constipation peuvent être mise en place facilement, tout comme les conseils concernant la diarrhée que je détaille dans mon livre. Votre équipe soignante peut également vous accompagner dans ces troubles.

L’aplasie médullaire un des effets secondaires de la radiothérapie

Tout comme la chimiothérapie, une aplasie médullaire peut survenir lors de la radiothérapie. L’aplasie se définit comme une baisse importante des barrières immunitaires. Dans le cas de la radiothérapie, l’aplasie médullaire intervient notamment lorsque la zone traitée par la radiothérapie se situe au niveau du bassin ou avant une greffe de cellules souches. Lors de période d’aplasie, il faudra respecter des règles d’hygiène strictes pour la préparation des repas et de l’entretien de la maison notamment. Les infections doivent à tout prix être éviter et le principe de précaution prime. Vous trouverez dans mon livre une fiche détaillée sur l’aplasie (provovuée par la chimiothérapie ou la radiothérapie), les moyens de prévenir les infections et les signes qui vous permettront de les reconnaître.

Radiothérapie et baisse de moral

radiothérapie et effet sur le moral

Les traitements contre le cancer sont tous difficiles à vivre, la radiothérapie ne fait pas exception. Les ressources existent pour faire face à ces difficultés. Il ne faut pas avoir d’hésitation et solliciter de l’aide quand vous en ressentez le besoin à l’intérieur de votre établissement de soins ou à l’extérieur.

Par ailleurs, essayer de vous faire plaisir, de vous préserver et de veiller à avoir des moments à vous, qui vous font du bien et qui vous « déconnectent » de votre quotidien. Cela peut-être regarder des séries américaines passionnantes (Games of throne, House of cards, Mad men), de lire ou écouter en audio-book des livres tout aussi captivants (Les rois maudits, La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Les charmes discrets de la vie conjugale, Docteur Sleep) ou tout autre loisirs qui vous plait. Certains hôpitaux proposent des ateliers qui vont dans ce sens.

Comme je le détaille dans mon livre des techniques comme la sophrologie, la méditation en pleine conscience, et les médecines complémentaires peuvent vous aider à surmonter les baisses de moral, l’anxiété qui sont normales et ressenties par beaucoup de patients malades du cancer.

Les effets secondaires de la radiothérapie sur la peau et les cheveux

Les réactions cutanées sont des effets secondaires fréquents de la radiothérapie. Une fiche de mon guide de référence Mieux vivre le cancer : La Bible détaille ce sujet. Si vous avez des brûlures sur la peau ou le cuir chevelu, il faut bien les suivre avec votre équipe médicale. N’appliquez de crème et baume qu’avec leur accord.

En fonction de la zone à irradier, une chute des cheveux peut se produire. Vous pouvez, comme pour l’alopécie de la chimiothérapie, adopter une perruque, un turban ou un bandeau à mèches comme celui dont j’ai fait les schémas dans mon livre. L’important est de trouver la solution qui vous conviendra le mieux et d’en changer si vous le souhaitez au cours du traitement.

Pour aller plus loin sur ce sujet, mon livre Mieux vivre le cancer : La Bible est disponible sur Amazon :



En conclusion, voici une vidéo intéressante pour limiter les effets secondaires de la radiothérapie contre le cancer :

Crédits photo de l’article sur la définition de la radiothérapie – effets secondaires : Fotolia.com, trouble digestif : © visivasnc – Fotolia.com – cancer-peritoine, photo-libre.fr

Laetitia LORNIAC: @chimiopratiqueAprès avoir suivi un traitement contre une tumeur vitelline de l'ovaire, et avoir essuyé de multiples difficultés extra-médicales, je suis convaincue qu'il faut œuvrer pour diffuser une information de qualité pour les patients et les proches. Pour moi "un patient bien informé sera une personne mieux armé face au cancer". C'est pour cela que j'ai fait ce site : aider les personnes malades du cancer et les proches en donnant des trucs et astuces, des aiguillages pour alléger la pénibilité de l'épreuve du cancer. Ca na change pas la vie. Ca ne remplace pas les traitements efficaces. Mais ça aide à ne pas rajouter du drame au drame. Ce qui est essentiel face au cancer. La parole des patients a toute sa place dans ces actions.

Voir les commentaires (7)

  • Bonjour, j'ai été opérée des deux seins il y a 2 ans, grade 2, canalaires invasifs, tumeur bifocale de 1,9 cm et 0.80 à droite, sans ganglions atteints ni métastases.
    Chimio discutée car UPAI à 20, mais finalement évitée. Par contre radiothérapie étendue sur zone des 2 seins et aisselles. j'ai fait plusieurs bronchites, et le tamoxifène m'a provoqué des crampes nocturnes mais aussi la journée, des bouffées de chaleur très invalidantes, je ne supporte plus le soleil, et actuellement je souffre d'une tendinite avec fissuration du surpa épineux de l'épaule, et de rhizarthrose du pouce, je suis à deux doigt d'arrêter le tamoxifène au vu des effets secondaires et de plus j'ai pris 12 kilos depuis le début du traitement et je suis toujours fatiguée car je dors très mal ! pensez vous que ces effets vont empirer car je suis découragée ? merci de votre réponse.

    • Bonjour,

      Les effets secondaires peuvent évoluer. Si vous le pouvez, essayez de vous rapprocher de professionnels qui proposent des soins de support comme l’acuponcture, l'auriculothérapie, etc. Certains patients peuvent être vraiment soulagés par ces compléments. Peut-être que votre hôpital propose ces types de soins en son sein ou peut vous donner noms de professionnels.

      Bien à vous

    • Juste une précision à mon précédent message, j'ai subie également une hystérectomie totale due à une hypertrophie de l'utérus, endométriose, présence de polypes douleurs et gêne pour aller à la selle... je persiste à penser que ce tamoxifène à des effets négatifs, pour moi en tout cas, sans apporter une réelle certitude à protéger d'une récidive !

  • J'ai des brûlures à vif sous le sein qui à eter opéré le médecin m'a donné des pansement gras à mettre dessus mais sest pire

    • Bonjour,

      Il faudrait que vous contactiez votre radiothérapeute et/ ou votre oncologue. L'hôpital a du vous fournir un numéro à appeler en cas de problème. Sinon appelez directement votre service d'oncologie. Une personne devrait pouvoir vous aiguiller.

      Bien à vous

  • j'avais un kaposi aux pieds.je l'ai soignè par radiothèrapie mais des brulures à la plante des pieds persistent.que faut il faire.

    Merci

    • Bonjour,

      Tout d'abord, il faut en parler à votre médecin pour savoir ce qu'il vous recommande de faire ou s'il peut vous orienter vers un spécialiste.

      Ensuite, si vous habitez en région parisienne, l'hôpital Saint Louis avait une consultation sur les suites dermatologiques des traitements contre le cancer. Vous pouvez peut-être vous rapprocher de cet hôpital ?

      Bon courage,
      Bien à vous,

      Laetitia